Innover ensemble

Le laboratoire Daniel Bernoulli accompagne les projets de recherche et d’innovation en santé numérique menés conjointement par des acteurs de l’AP-HP et d’Inria tout au long du cycle de vie de leur projet :

  • Mise en relation des acteurs
  • Formalisation de la collaboration (accès aux données, convention…)
  • Mise en visibilité du projet (web, réseaux sociaux…)
  • Animation de communauté et ressources partagées
  • Recherche de financements pour soutenir / pérenniser le projet

Vous avez une idée de projet, même sans collaboration pré-établie? Contactez-nous: rf.ba1664063356l-ill1664063356uonre1664063356b@tca1664063356tnoc1664063356

Organiser une collaboration entre équipes AP-HP et Inria

Dans le champ émergent et prometteur de la santé numérique, l’expertise médicale de haut niveau doit désormais se conjuguer avec l’excellence scientifique en science de la donnée et en modélisation mathématique. C’est seulement à cette condition que l’immense potentiel des données de soin pourra pleinement être libéré et valorisé.

Le laboratoire commun AP-HP - Inria Daniel Bernoulli constitue ainsi une formidable opportunité pour les équipes des deux institutions, en lien avec l’écosystème de recherche et d’innovation en santé numérique.

L’AP-HP est le premier centre hospitalier universitaire en Europe, internationalement reconnu, avec 8,3 millions de prises en charge par an, 700 services, plus de 20 000 lits, près de 12 300 médecins. L’AP-HP offre un environnement privilégié pour la recherche et le développement des innovations avec 5 Instituts Hospitalo-universitaires (IHU), 21 Fédérations Hospitalo-Universitaires (FHU), 1 Département Essais Cliniques (DEC) de l’AGEPS, 17 modules de Centres d’Investigation Clinique (CIC), 4 Centres de recherche clinique (CRC), 12 Centres de ressources biologiques (CRB).

Son entrepôt de données de santé (EDS_APHP) constitue la clé de voûte et l’une des plus grandes bases de données de santé au monde, avec les données variées collectées dans le cadre hospitalier de l’AP-HP, provenant de plus de 11 millions de patients et actualisées quotidiennement. L’EDS, en plus de l’intérêt statistique de ses données, propose également une gouvernance et un cadre d’accès aux données validés par la CNIL (autorisation n°1980120 obtenue en 2017).

Inria est l’Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique. La recherche de rang mondial, l’innovation technologique et le risque entrepreneurial constituent son ADN. Inria regroupe plus de 3 500 chercheurs et ingénieurs, mobilisés au sein de 200 équipes-projets, pour la plupart communes avec les grandes universités de recherche et dispose de 9 centres de recherche répartis sur tout le territoire français.

« Scientists spend an increasing amount of time building and using software. However, most scientists are never taught how to do this efficiently. As a result, many are unaware of tools and practices that would allow them to write more reliable and maintainable code with less effort. »

Wilson G, Aruliah DA, Brown CT, Chue Hong NP, Davis M, et al. (2014) Best Practices for Scientific Computing. PLoS Biol 12(1): e1001745. doi:10.1371/journal.pbio.1001745https://doi.org/10.1371/journal.pbio.1001745

A votre disposition :

Etre accompagné pour organiser une collaboration AP-HP - Inria ?  >> nous contacter

Exploiter les données issues du soin

Les 39 hôpitaux de l’AP-HP accueillent chaque année plus de 10 millions de patients : en consultation, en urgence, lors d’hospitalisations programmées ou en hospitalisation à domicile, à tous les âges de la vie.

  • L'Entrepôt de Données de Santé (EDS) de l’AP-HP intègre les données de santé de plus de 11 millions de patients admis dans les 39 établissements de l’AP-HP, en consultation ou en hospitalisation. En plus de données démographiques, l'entrepôt contient les données médico-administratives relevant du PMSI (Programme de Médicalisation des Systèmes d'Information), les diagnostics, les actes, les résultats de biologie et d'imagerie, les prescriptions de médicament et les comptes rendus médicaux associés à des passages à l'hôpital, dont les données des services d'urgence, qui font partie des derniers flux d'informations intégrés. L’EDS est un agrégateur de données de vie réelle et une plateforme de mise à disposition de ces données.
  • Les examens d'imagerie, stockés sur un PACS (Picture Archive and Communication System), peuvent également être mis à disposition à partir de l'EDS à la demande des équipes de recherche.
  • En outre, l’activité de soins génère de nombreuses données qui n’ont pas nécessairement vocation à être collectées et stockées au sein d’une base de données (par exemple les données issues du monitorage haute fréquence en soins critiques), et qui peuvent aussi représenter une opportunité pour la recherche scientifique et l’innovation en santé.

L’accès à l’ensemble des données issues du soin obéit aux règles fixées par la gouvernance de la donnée à l’AP-HP, validée par la CNIL (autorisation n°1980120 obtenue en 2017) et décrite  sur le site  https://eds.aphp.fr. Cette gouvernance a pour objet de préserver la confiance de l’ensemble des acteurs (patients, professionnels de l’AP-HP et chercheurs ou acteurs de santé partenaires de l’AP-HP), de garantir la qualité des usages, le respect des droits des usagers, et de traiter les enjeux éthiques et sociétaux soulevés par le stockage et l’exploitation à des fins de recherche des données issues du soin.

Parcours d’accès aux données de l’EDS (pour les projets hors équipe de soins et/ou impliquant un partenaire hors AP-HP) :

En lien avec les acteurs référents habituels de l'AP-HP, Le laboratoire Daniel Bernoulli facilite la réalisation d’études sur les données de santé collectées dans le cadre du soin à l’AP-HP.

A votre disposition :

Accéder aux données de l’EDS de l’AP-HP (lien vers le site de l'EDS de l'AP-HP) 

Etre accompagné pour accéder aux données de soins ? >> nous contacter.

Faire connaître et valoriser vos travaux

Le laboratoire Bernoulli peut vous aider à diffuser et faire connaître vos travaux (sur www.bernoulli-lab.fr, par des actions de communication en ligne, lors d’évènements, etc.), y compris pour des besoins de recrutement sur votre projet. N’hésitez pas à nous contacter.

Le laboratoire Bernoulli peut également vous accompagner dans une optique de protection ou valorisation de vos travaux. Là encore, n’hésitez pas à nous contacter

Mener un projet de recherche au sein d’une équipe Inria : Le dispositif postes d'accueil Inria

L’AP-HP et Inria souhaitent de permettre l’accueil de médecins hospitaliers au sein d’une structure de recherche d’Inria dans le cadre de l’appel à candidatures « Poste d‘accueil ». Pour cela, chaque accueil de lauréat fait l’objet d’un contrat bipartite qui permet à des médecins hospitaliers, titulaires ou non, d'effectuer pendant une période définie, une activité de recherche (y compris un travail de thèse) dans une structure de recherche d’Inria.

Sont concernés : les assistants hospitalo-universitaires (AHU), les chefs de clinique assistants (CCA), pharmaciens ou odontologues ainsi que les praticiens hospitaliers (contractuels ou titulaires).

Ces personnels sont sélectionnés dans le cadre d'un appel à candidatures annuel auquel participent notamment l'AP-HP et Inria.

  • Pour présenter leur candidature, les AHU ou CCA doivent être titulaires d'un master recherche (Master Il). Les parcours qui s'inscrivent dans le cadre d'une thèse d'université sont privilégiés.

L'AP-HP propose aux candidats retenus un contrat à durée déterminée d’un an, à temps plein, renouvelable une fois (deux fois pour une thèse), après évaluation de l'activité réalisée au cours de l'année précédente par la commission mixte ayant procédé à la sélection des candidats.

Les AHU et les CCA sont rémunérés, pendant toute la durée de leur contrat, sur la base des émoluments et indemnités applicables aux praticiens attachés (PATT), 1eréchelon, dont le montant est fixé par décret.

Pour présenter leur candidature, les praticiens hospitaliers titulaires (PH) et les PHC doivent obtenir l'accord écrit de leur chef de service et celui du chef de pôle, afin de s'assurer que le praticien peut exercer son activité de recherche sans compromettre les activités du service clinique dont il relève.

Pendant la durée de leur contrat, les PH et les PHC conservent leur affectation au sein de l'AP-HP et continuent à percevoir leur rémunération relative à leur statut.

Une contrepartie financière pour permettre le remplacement du lauréat est versée par l'AP-HP au site hospitalier où exerce le lauréat. Elle est équivalente à la moitié du salaire d'un PHC 1eréchelon.

Chaque chef de service a toute liberté pour recruter (interne, faisant fonction d'interne (FFI), praticien contractuel ou autres personnels nécessaires au bon fonctionnement du service) ou peut utiliser cette enveloppe budgétaire pour compléter le salaire d'un temps partiel déjà en poste.

La sélection des candidats comporte un examen du dossier de candidature et une audition par une commission mixte composée de praticiens hospitaliers de l'AP-HP et de chercheurs Inria et des autres institutions partenaires.

Les critères de sélection des candidats sont les suivants :

  • cursus du candidat et projet professionnel envisagé après le Poste d'accueil ;
  • qualité scientifique du projet présenté et faisabilité dans le laboratoire d'accueil.

Au terme de la réunion de sélection des candidats, la commission mixte dresse un procès-verbal signé par tous ses membres arrêtant le choix des candidats. Au vu du procès-verbal, l'AP-HP et Inria établissent conjointement et cosignent un contrat Poste d'accueil pour chaque candidat sélectionné et accueilli au sein d’Inria, et ce avant la date de prise de fonction. Le contrat prend effet au 1ernovembre de l'année de lancement de l'appel à candidatures.

L'activité de recherche fait l'objet d'un rapport écrit et d'une présentation orale à l'issue de la période d'activité de recherche devant la commission mixte ayant procédé à la sélection des candidats.

L'AP-HP prend en charge les éléments de rémunération et les charges sociales y afférentes des AHU, CCA et PH/PHC, lauréats de l’appel à candidature « Poste d’accueil », selon les statuts en vigueur dans le site hospitalier où il exerce son activité.